L'Acteur Gestuel

09 Jui – 10 Jui 2018
Lieu: Hippocampe - Théâtre de la Terre, Passage du Buisson Saint-Louis 1, Paris-10E-Arrondissement, Île-de-France, France

Stage L’Acteur Gestuel

Samedi 9 et dimanche 10 juin 2018

Avec la Compagnie Dos à deux

 

Le travail proposé consiste à s’appuyer sur la musicalité du mouvement où le jeu de l’interprète orchestre les émotions, les intentions et les états des personnages.

Le mouvement n’illustre pas mais suggère et accompagne le verbe et lui donne son pouvoir émotionnel.

Au croisement de la danse et du théâtre, les partitions gestuelles transforment le geste quotidien en geste de fiction. La prise de conscience de l’articulation des parties du corps entre elles permet de sortir du corps global et d’enrichir le mouvement d’une certaine singularité, pour finalement créer un corps singulier et musical.

 

Horaires : samedi de 14h à 19h et dimanche de 10h30 à 16h30

Tarif : 95 euros

 

à Hippocampe - Studio Théâtre de la Terre

1 Passage du Buisson Saint-Louis

M° Belleville ou Goncourt

 

Inscriptions ouvertes !

 

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06.29.96.29.06

 

 

La Compagnie dos à deux

 

Artur LUANDA RIBEIRO et André CURTI, après une formation théâtrale et chorégraphique, et, une carrière artistique commencée au Brésil. Ils sont allée en France au milieu des années 90 pour continuer leur formation, À la fois comme auteurs, danseurs, metteurs en scène et interprètes.

Ils se rencontrent en France en 1997 et décident de travailler ensemble dans la direction d'un théâtre non-textuel, désigné par la suite comme théâtre gestuel. Ils explorent la théâtralité du geste et du mouvement dans la construction d'un récit.
Ils développent une écriture à la frontière de plusieurs disciplines dont le théâtre gestuel, la danse, l'acrobatie, la marionnette, le théâtre d'objets et les arts plastique.

Ils créent la compagnie à Paris en 1998 et de leurs désirs 11 spectacles ont été créés à ce jour et ont généré plus de 1 800 représentations dans environ 50 pays. Ils ont eu plusieurs prix en France et à l’étranger, comme acteurs, scénographes, metteurs en scène, chorégraphes et éclairagistes. 

En 2015, après plus de deux décennies passées en France, les deux artistes ont souhaité retourner dans leur pays d’origine, à Rio de Janeiro, pour y ouvrir un espace de création pour la compagnie, également lieu culturel dédié aux arts de la scène .

 

Démarche de la compagnie

Dans les civilisations orientales, la séparation entre la danse et le théâtre n’existe pas et on parle dans les arts asiatiques notamment de Total arts, théâtres entiers.

La démarche d’Artur Ribeiro et André Curti semble se frayer un chemin dans cet art total qui mêle sans distinction l’écriture chorégraphique et théâtrale dans ce qu’elle nous raconte un récit en s’appuyant sur le geste chorégraphié. Ils ont désigné arbitrairement les spectacles par le terme de « théâtre gestuel » dans le sens où ils sont sans référence à un texte écrit et énoncé mais, dans son rapport étroit entre le théâtre et la danse, ils font évoluer dans l’espace scénographié des caractères dans une dramaturgie et une gestuelle écrite.

Ils tentent de pousser dans leur recherche les limites de la théâtralité dans la danse. Le geste des personnages sert de media aux émotions et sentiments et participe à la dramaturgie.
Ce n’est pas une mise en scène des états de corps mais bien des corps des personnages.

La situation dramatique est toujours empreinte d’onirisme, indispensable pour permettre une distance et un espace de création entre le personnage et le geste.
Il s’agit donc bien d’un véritable va et vient entre le théâtre et la danse qui va à l’écriture par l’improvisation.